Filtrer
Relations Saines
Séries
Yves Bulundwe
2/7/21

Relations Saines

2
July
2021
Yves Bulundwe
Séries
On a récemment parlé des relations, voilà le coeur derrière le projet et des ressources pour aller plus loin!

S’il y a des sujets qui viennent nous chercher, à n’en pas douter celui des relations en fait partie!


Les relations sont au coeur de nos quotidiens. Le plus souvent, on naît puis grandit dans une famille. On développe des amitiés (pour le meilleur et le « un peu moins » meilleur) à la garderie puis à l’école. On se questionne sur des relations plus profondes dans l’adolescence et pour beaucoup on cherche une relation toute spécifique à l’âge adulte ou alors on s’en éloigne par choix, à cause des circonstances ou sans qu’on ne sache vraiment pourquoi… Mes les relations sont jamais « loin » de nous. Les relations ne sont pas satellites à nos vies, elles sont décisives. 


En tant que disciples de Jésus cela ne devrait pas nous surprendre, nous avons été crées en tant qu’être relationnel. Nous sommes invités à une relation à Dieu et à une relation avec d’autres. C’est ce que nous découvrons dès le récit de la Genèse et durant tout le reste du récit biblique. Comme le résume John Mark Comer, « nous avons été créé à l’image d’Adam et Eve, créés pour aimer, pour absorber l’amour de Dieu dans nos veines afin de pouvoir ensuite le partager […] »

Nous avons été créés pour les relations


Mais lors de la chute [l’histoire du serpent 🐍 dans le jardin 🌳 et de la pomme 🍎 qu’il propose à l’Homme  - Genèse 3], on découvre alors des relations qui deviennent déséquilibrées, et qui sont moins saines qu’auparavant. Et c’est ce qu’on réalise encore aujourd’hui. Nous sommes à la recherche de relations, nous vivons des choses merveilleuses dans les relations mais c’est aussi malheureusement souvent un lieu de souffrances et parfois de souffrances profondes.


Dans cette série sur les relations, nous avons eu à coeur d’explorer ce thème riche des relations et de nous poser des questions sur comment bien vivre des relations saines. Au fond, si Jésus est venu et nous a racheté, est-il possible pour nous d’améliorer et de vivre de meilleures relations? 


Nous croyons que c’est possible et que c’est Son coeur pour nous, mais nous savons également que ce n’est ni évident ni naturel.

Des relations saines sont possibles et désirables mais cela ne signifie pas que ce soit évident ou naturel.


Dans cette série, nous avons voulu tout d’abord rappeler que dans le contexte des relations, il nous fallait commencer dans notre relation à Dieu. First things first comme dirait les anglophones.


Dieu nous a créés pour être en relation avec Lui et c’est de notre relation à Dieu que vont découler d’autres relations saines. Il y a besoin d’une verticalité avant l’horizontalité. Cette relation verticale est primordiale et possible pour chacun d’entre nous. Nous devrions chercher à la mettre comme priorité dans nos vies. C’est notamment dans ce contexte que nous trouvons notre pourquoi, notre et aussi notre qui… Bref, c’est là que nous trouvons notre identité.


Dans la suite de la série, nous avons explorer différentes relations clés qui concernent pas mal d’entre nous: les amitiés, le mariage et la relation aux parents, notamment!


Ensuite, nous avons regardé aussi la question épineuse (chaude? 😉) du célibat. Il y a autour de nous beaucoup de célibataires que ce soit de façon permanente ou pour une saison de vie. Pour certains le célibat est désiré ou recherché. Pour d’autres il est supporté et parfois péniblement. Mais ce qui est sûr c’est que l’Eglise n’a pas toujours bien parlé du sujet. 


On a souvent fait croire que la seule option pour les disciples de Christ était le mariage. Je crois que souvent de façon involontaire, on a même mis une pression sur les célibataires. C’était maladroit au mieux, malheureux sans doute. On pourrait le formuler ainsi, souvent nous avons malheureusement idolâtrer le mariage et l’idée qu’on peut s’en faire. Dans ce contexte, nous avons essayé d’établir une meilleure théologie du célibat et au passage se débarrasser de certains pré-jugés ou mauvaises compréhensions du coeur de Dieu sur le sujet.

Très souvent dans l'Eglise, nous avons idolâtrer le mariage ou l'idée qu'on peut s'en faire.


Nous avons aussi réalisé que la question centrale n’était pas le célibat mais la solitude. En fait, c’était le coeur même de cette thématique: nous ne sommes pas créés pour la solitude mais pour des relations et il faut apprendre à les vivre de façon saine.


Finalement, on a parlé un peu de la société dans laquelle nous vivons. Parce que nous cherchons à construire et cultiver des relations saines dans une société hypersexualisée où la plupart des relations sont encore brisées ou issu du modèle brisé des relations (grosso modo depuis Genèse 3, on galère!). Certains psychologues et sociologues parlent notamment de la pornographisation de la société. Dans cette société, les relations sont souvent instrumentalisées et marquées par notre individualisme et notre recherche égoïste du bonheur et du plaisir. Nos codes sont notamment hérités du porno et nous ne parvenons plus à construire des relations saines.


Il y a un soupir des âmes mais une douleur des coeurs partout autour de nous et c’est parfois notre propre histoire. Mais ce n'est pas la seule issu. Des relations saines sont possibles!


On a fini cette série avec ce constat: au delà de ce qu’on peut dire ou raconter, c’est nos vies qui vont parler de notre capacité à construire des relations saines. Comme le dit Jackie Hill Perry « La façon dont tu vies est le résultat direct et visible de ce que tu crois »


Cette série était riche, n’hésite pas à revisiter certains des messages sur notre page Youtube ou via notre podcast


Si tu veux aller plus loin sur le sujet, il existe beaucoup de bons livres, plusieurs ont été cités durant la série, en voilà 3 avec lesquels tu ne peux pas te tromper.


John Marc Comer - Loveology

Timothy et Kathy Keller - La signification du mariage 

Abbie Smith - Celibate Sex (sur le célibat)


Construisons des relations saines!